Historique

Dans les années 80 un petit groupe d’amis passionnés d’aviation s’établit sur les hauteurs du village de Soppe-le-Bas, à l’emplacement des actuels hangars, pour pratiquer leur loisir. Ne disposant pas de hangar, ils garaient leurs machines en tube et toile (des Weedhoppers) dans les prés autour du village, arrimés aux arbres.

Sous l’impulsion de Marc Bruckert, en pionnier, pilote et propriétaire du terrain, va naître l’association « Les Faucheurs de Marguerites » en 1986, dont il restera le Président durant 10 ans, suivi d’André Brunner à partir de 1996 pour une quinzaine d’années.

Un premier petit hangar est construit par les membres de l’association en 1987, abritant 3 machines mais qui sera détruit par la tempête de 1999.

20161120_180452 20161120_180401

La piste de décollage se situait sur l’actuel taxiway, avec décollage dans le sens de la descente de pente et atterrissages uniquement possibles dans la montée,  tout en passant sous la ligne haute tension ! Jugée un peu trop dangereuse, la DGSA va fermer cette piste et s’en suivra pour l’association une période de « valse des terrains » :

Dans un premier temps la commune mettra à leur disposition un terrain sur l’emplacement de l’actuel rond-point en sortie de village, mais avec la construction de la D483 il faudra à nouveau le quitter. Ensuite les vols se poursuivront de nombreuses années sur la piste à Oberbruck, avant que Marc Bruckert obtienne l’agrément pour une créer une nouvelle piste, la piste actuelle, un peu plus éloignée de la ligne haute tension.

Avec la construction de hangars plus spacieux et d’un chalet « club house », l’arrivée de nouveaux « volants », l’activité ulm se développe et devient pérenne.

Hélas, en 2002 Marc Bruckert nous a quittés tragiquement lors d’un travail d’épandage agricole à bord de son ulm. L’association est dissoute mais renaîtra sous le même nom après avoir changé ses statuts et pourra continuer ses activités grâce à la volonté et au dynamisme de son Président André Brunner, de quelques passionnés, sans oublier le frère de Marc, Jean Bruckert qui a voulu poursuivre l’oeuvre et le rêve de Marc, en permettant à l’association de continuer à utiliser les infrastructures.

De nouveaux pilotes amoureux du vol arrivent et côtoient les anciens, les machines continuent d’évoluer et se diversifient (multiaxes, pendulaires et gyro).

En 2010, un groupe de paramotoristes « Les Bretz’ailes » rejoignent l’association, ce qui fera qu’à Soppe-le-Bas 4 classes d’Ulm sont représentées actuellement.

L’actuel Président est Pierre Bellmann.

 

« Réaliser ses rêves, donner l’envie et l’espoir à la jeunesse, c’est entreprendre, c’est également l’expression de la reconnaissance envers ceux qui ont entrepris et qui sont partis. »